Comment sont assurées les dépendances de votre habitation ?

maison-dependances
Assurer votre habitation est essentiel et obligatoire dans le cadre d’une location ; c’est un excellent moyen de protéger votre logement et vos biens. Or, lors de la souscription de cette garantie, vous devez prendre en compte les différentes dépendances sur votre terrain. Caves, garages, ateliers, cabanons de jardin… ces structures ne sont pas à l’abri de sinistres. Ces dépendances ne sont pas systématiquement intégrées dans votre police d’assurance. Alors, quelle assurance choisir pour couvrir les dépendances de votre habitation ?

Comprendre la notion de dépendance

Avant tout, il faut savoir que la notion de dépendance n’est pas clairement définie dans le Code des assurances. La définition non officielle serait alors comme suit : une dépendance est une structure séparée de la partie habitable. Cela veut dire qu’il ne doit y avoir aucune communication directe avec les pièces à vivre. C’est un local physiquement séparé du reste de l’habitation.

Par exemple, les garages, les ateliers, les cabanons de jardin et les remises. Ce sont des structures isolées, dont l’accès depuis votre habitation n’est pas possible. Autrement dit, pour accéder à ces annexes, vous devez sortir de chez vous.

Constructions considérées comme des dépendances

Comme il n’y a aucune définition officielle de la dépendance dans le Code des assurances, les assureurs sont libres de considérer certaines constructions plutôt que d’autres. Certains assureurs évaluent les terrasses et les vérandas comme des structures détachées, tandis que chez d’autres assureurs, ce n’est pas le cas. Dans un autre cas de figure, les assureurs peuvent exiger que la dépendance ne soit utilisée ni à usage d’habitation ni à usage professionnelle. Ordinairement, ce type de constructions fait l’unanimité chez les compagnies d’assurance : la cave, la buanderie, le grenier, le garage et la remise.

Constructions non considérées comme des dépendances

Même si les assureurs n’ont pas toujours la même notion de la dépendance, elles arrivent toutefois à tomber d’accord sur les constructions qui ne relèvent pas d’une structure détachée. Par exemple, le jardin, la piscine, la cour extérieure. Ces structures peuvent être assurées, non pas comme des dépendances, mais plutôt comme des installations extérieures. Pour les protéger, vous aurez à souscrire une extension de garantie optionnelle et spécifique. Assurez-vous de toujours lire le contrat que vous choisissez, plus concrètement la notion de dépendance pour l’assureur.

Assurer les dépendances de votre habitation

Deux solutions s’offrent à vous, si vous envisagez de protéger les dépendances de votre habitation. On parle de l’extension de garantie et de l’assurance multirisques habitation. Seuls ces deux contrats sont en mesure d’apporter une protection optimale à vos dépendances.

Quant aux garanties, elles s’accordent aux risques classiques, comme les incendies, les catastrophes naturelles, les tempêtes, les dégâts d’eau et les vols.

En revanche, pour bénéficier de la garantie contre le vol, vous aurez à prendre quelques mesures de sécurité, comme exigé de nombreux assureurs. Par exemple, équiper les portes de serrures robustes. Vous pourrez intégrer une garantie en responsabilité civile au contrat choisi.

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance des dépendances

Si vous n’assurez pas la sécurité renforcée de la dépendance de votre habitation, votre assureur risque d’annuler la prise en charge des conséquences d’un vol. Il en est de même pour les cas de sinistres. Si votre assureur considère que la structure détachée n’a pas été convenablement protégée, il peut annuler la prise en charge des dégâts.

Il faut retenir que seules les dépendances déclarées auprès des assurances sont garanties. Elles doivent être parfaitement décrites et répertoriées dans le contrat d’assurance. Les assureurs demandent à avoir en leur possession une déclaration précise pour chaque annexe et toute dépendance non déclarée ne sera pas couverte.

Le point sur les conditions de couverture

L’idéal est de souscrire à une assurance multirisque habitation. Cette assurance comprend plusieurs garanties annexes, comme celle pour la dépendance. Les conditions de couverture impliquent toutefois quelques contraintes. La dépendance sera couverte seulement si elle est située dans les dix kilomètres du lieu d’habitation. Toutes les nouvelles constructions doivent être signalées à votre assureur. Il ajustera la prime d’assurance en se basant sur les informations et les éléments fournis.

Dans tous les cas, vous devez demander conseil à votre assureur avant de signer le contrat d’assurance multirisque habitation ou l’extension de garantie. Avec les nouvelles dispositions de la loi Hamon pour l’assurance habitation, vous pourrez résilier votre contrat actuel à tout moment au-delà d’un an d’engagement, afin de trouver une formule plus complète et plus compétitive.

D’autres publications sur l’assurance habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *